N°21 Education Populaire & Travail

€10.00Prix
  • Partout où notre regard se pose, nous constatons l’immense impensé que constitue aujourd’hui le travail.
    Soit parce qu’il manque, avec ses conséquences de chômage, de drames, de malheur.
    Soit parce qu’il nous impose d’infâmes contraintes avec leur cortège de suicides, de surmenage, d’écœurement à devoir faire ce que l’on réprouve, ce à quoi on ne s’était pas destiné.
    Et voilà qu’on n’a plus le temps de rien faire d’autre que de marner avec les obligations qui s’ensuivent, se déplacer pour travailler, reconstituer ses forces pour travailler, consommer pour travailler et ne pas voir passer le temps.
    Soit enfin parce que, tout simplement, ce travail ne nous permet pas de nous épanouir.
    Et si la mystification d’un système qui ne survit que grâce à notre complaisance d’exploités et d’exploiteurs aussi, devait être dévoilée ?
    Et si la tâche de l’humanité n’était pas le travail ? Si nous étions faits, non pour la simple paresse, mais pour une industrie humaine qui ne nous exploite pas ?
    L’éducation populaire a sans aucun doute quelque chose à nous apporter pour ouvrir un débat dont dépend notre humanité, la manière dont nous habitons la planète et sans aucun doute notre avenir.